Viae Humani : le retour !

Publié par Julie Fortin, le 27 novembre 2018   130

Xl image1

Nestor et Arnaud avaient mis 1 an pour préparer leur année Césure et organiser leur projet, Viae Humani. Ils s'étaient donnés pour objectif de créer et mener des activités scientifiques de manière ludiques et expérimentales auprès d'enfants dans 4 pays d'Amérique du Sud; le Chili, la Bolivie, le Pérou et l'Équateur.

Dans cette aventure de culture scientifique, le duo a travaillé avec 3 ONG locales spécialisées en éducation afin de pouvoir intégrer leurs interventions dans des programmes éducatifs locaux en lien avec les équipes pédagogiques.

Ils sont restés en moyenne 2 mois dans chaque ville/village et ont fait des interventions dans le cadre scolaire ou en temps de loisirs.

Ils sont intervenus dans des villages situés en haute altitude ou/et très éloignés de grandes ou moyennes villes. Par exemple, le village dans lequel ils sont intervenus au Chili était situé à 150 km et à 5h de route de la Paz.

Au Pérou, les élèves mettaient plus d'une heure pour venir à l'école à pied et rentrer chez eux le soir.

Nestor et Arnaud ont développé des activités autour de plusieurs thématiques : air, eau, fusée à eau, densité, indicateur coloré, hydro-électricité, objets roulants, 5 sens, architecture, mouvement, forces, création vidéo, etc...


Ils ont utilisé une démarche d’éveil aux sciences et fait relever des défis scientifiques aux enfants. Ils ont également fait de l'accompagnement de projets et aidé les enfants à réaliser les projets qui leur tenaient à cœur. Ils ont aussi participé à la mise en place d’une Kermesse des sciences dans le cadre d’une fête de village.


Au Pérou, ils ont fait des animations pendant 2 mois avec les mêmes enfants (80) pendant leurs vacances scolaires annuelles.

Leur expérience a été très formatrice en termes d'ouverture culturelle, d'adaptation et riche en rencontre humaine. Certains de leurs collègues de promotion sont allés les rejoindre et ont parfois animé des activités avec eux.

Voici quelques chiffres clé de leur expérience de 8 mois :
- partenariat avec 3 ONG
- 3 villages et 2 villes moyennes concernés par leur projet
- 4 pays traversés
- 500 heures d’animation
- plus de 200 enfants rencontrés
- 40 000km parcourus dans leur camionnette maison !

Nestor et Arnaud ont repris la route de la professionnalisation depuis septembre 2018 afin de terminer leur formation d'ingénieurs à l'École des Mines de Saint-Étienne. Ils sont maintenant à 1 an de la remise de leur diplôme, nous leur souhaitons une belle réussite !