Une nouvelle maison pour les perroquets abandonnés

Lg img 9916 1459888007

Il arrive fréquemment que des particuliers achètent des oiseaux sur un coup de tête, sans vraiment réaliser le travail que cela représente, le bruit que font nos amis à plumes et même sans connaitre leur régime alimentaire ou leurs comportements… Pour certains, ce sont des meubles, des objets. De jolis objets…

Puis un jour, ces propriétaires se rendent compte que l'oiseau crie très fort (et que ça dérange les voisins ou sois même), devient agressif, s'arrache les plumes ou se mutile… On achète un beau perroquet, et on se retrouve avec un poulet prêt à cuire…

La Volerie du Forez s'occupe de récupérer ces oiseaux depuis plusieurs années.

Après avoir subi une quarantaine obligatoire, les oiseaux sont placés en volières collectives (pour se faire des copains), et l'éducation et les soins commencent.

Les oiseaux en mauvais état de plumage commence un régime adapté à leurs besoins. Les problèmes de plumages sont très souvent liés à une mauvais alimentation… (C'est le cas de Lola, Clovis ou encore Amy, et bien d'autres)

Les oiseaux handicapés recevront les soins, ainsi que toute l'affection dont ils ont besoin. (C'est le cas de Willy, un Ara borgne)

Ceux qui ont besoin d'être rééduqués (timidité, agressivité, etc.) apprendront progressivement à avoir confiance en leurs soigneurs. (C'est le cas de Blanco, Ruby, Alba, etc.)

Certains apprendront à voler. C'est le cas de Nina, notre Ara Chloroptère, qui apprend à voler à 13 ans...