FAIRE REVIVRE LES PATRIMOINES ENGLOUTIS

Publié par cstiUJM UJM, le 5 février 2021   82

Xl emduammw4aewtia

Comment les nouvelles technologies de visualisation, de virtualisation, se basant sur un travail de recherches historiques et documentaires, nous permettent-elles de découvrir ou redécouvrir un patrimoine invisible?

Pour de nombreux habitants de la métropole stéphanoise, la vidange du barrage de Grangent est l’occasion de venir contempler ce qui se cache dans les Gorges de la Loire… Surpris parfois de voir apparaître ça et là une voie de chemin de fer, des ruines de bâtiments, de maisons, les curieux sont nombreux sur les rives lorsque les eaux baissent. Certains conteront peut-être l’histoire de ces vestiges que l’on devine et qui étaient dressés là, à cet endroit, avant la mise en eau du barrage en 1957.

La reconstitution de ce patrimoine immergé va pouvoir avoir lieu grâce au travail de chercheurs. Michel DEPEYRE (du laboratoire EVS UMR 5600 de l'UJM), maître de conférences en histoire moderne et contemporaine et spécialiste de la patrimonialisation des espaces, et Pierre-Olivier MAZAGOL, ingénieur d’études, spécialisé en géomatique (informatique appliquée à la géographie) ont associé leurs compétences pour géovisualiser ce paysage.

©photos Pierre-Olivier MAZAGOL

Partant du travail de Sébastien PEYROT, étudiant en Master ayant travaillé sur « le patrimoine englouti : de Saint-Paul en Cornillon à Grangent », ils se tournent vers le Labex IMU (Intelligence des Mondes Urbains) pour obtenir le financement nécessaire au recrutement d’un stagiaire du Master GÉONUM (Géographies Numériques) : Pierre NIOGRET.  
Le travail de Pierre consistera donc à géolocaliser les différents éléments patrimoniaux et les intégrer au sein d'une base de données géographiques. 

Si des études concernant les impacts de barrages sur les sociétés et les paysages ont déjà été menées, la question du patrimoine immergé et surtout la reconstitution numérique 3D est une nouveauté.



L'ensemble de ce travail a ainsi permis la naissance d’une maquette en 3 dimensions des Gorges de la Loire et de leur patrimoine disparu, en 1955, alors que le barrage était en construction. Grâce à la collaboration avec le Laboratoire d’Informatique en Image et Système d’Information (LIRIS UMR 5205 de l'Université Lyon 2), une technologie innovante permet également de coloriser d’anciennes photographies aériennes des Gorges de la Loire initialement en noir et blanc.


Simulation 3D
cliquez ici

Vous êtes invités à une promenade dans les Gorges de la Loire. Laissez les vestiges engloutis se révéler à vous, et peut-être pourrons-nous un jour, au moyen simple de notre téléphone portable ou par le biais de la réalité augmentée, comparer le paysage « avant-après » tout en savourant la quiétude de ce lieu emblématique de notre département.

Pour en savoir plus.....

  • Exposition dans le futur Centre d’Interprétation du Paysage des Gorges de la Loire au Château d’Essalois
  • Présentation à la cinémathèque de Saint-Etienne, suivi d’une table-ronde grand public le 10 juin 2021 à 14h.
  • Présentation d'un film documentaire court, réalisé en collaboration avec la MSH Lyon/Saint-Étienne,  lors de la biennale Internationale du Design de Saint-Etienne 2021 sur le thème des bifurcations. (La mise en eau du barrage de Grangent s’intègre parfaitement dans la thématique car marquée par une triple bifurcation : bifurcation mémorielle, bifurcation du paysage, et bifurcation dans la politique énergétique de la France au sortir de la 2ème guerre mondiale)
  •  Article paru dans la revue internationale : Mazagol, PO., Niogret, P., Riquier, J. et al. Tools Against Oblivion: 3D Visualization of Sunken Landscapes and Cultural Heritages Applied to a Dam Reservoir in the Gorges de la Loire (France). J geovis spat anal 5, 2 (2021).