Quelques plantes toxiques du Massif central Partie IX: le Dompte venin officinal (Vincetoxicum hirundinaria)

Publié par Jacques Bourgois, le 17 mai 2024   270

Ne vous fiez pas à son nom, le dompte venin n’agit pas contre les morsures de vipère, il n’a non plus rien à voir avec les hirondelles même si une ancienne croyance veut que ces oiseaux l’aient utilisé pour rendre la vue à leurs oisillons. Il est également appelé Asclépiade blanche, Corne de bœuf, Herbe aux hirondelles, Herbe de Saint Laurent ou Flairon en Savoie. Attention, c’est une plante dont toutes les parties sont très toxiques.

Le dompte venin officinal est une plante vivace de 30 à 120 cm de hauteur avec une tige non ramifiée légèrement velue avec des feuilles opposées à court pétiole en forme de cœur allongées et légèrement duveteuses. C’est une plante commune présente jusqu’à 1800 mètres d’altitude sur des pelouses sèches, des éboulis ou des bois clairs au soleil ou à la mi-ombre. Les fleurs blanches-verdâtres ou jaunes possèdent 5 sépales soudé sont une taille de 5 à 8 mm et sont groupées par 5 à 8. La période de floraison est de mai à septembre et elles sont pollinisées par les mouches et les abeilles attirées par leur odeur spécifique. Dans les prairies, tous les animaux la fuient sauf les chèvres.

Toute la plante est très toxique et plus particulièrement sa racine. Les composés principaux de cette plante sont des glucosides comme l’hirundigénine qui agit sur le cœur comme la digitaline et sur le système nerveux comme le curare, des triterpènoïdes comme l’hancokinol et des alcools à longues chaînes. Les effets de ces composés sont les suivants : l’absorption de racine provoque des vomissements, des diarrhées ainsi que des céphalées, suivent ensuite une brève excitation puis une paralysie du système nerveux central entrainant la mort. Heureusement, la racine si amère que les empoisonnements sont rares. Les extraits de graines provoquent une paralysie du système nerveux central, une augmentation de la tension artérielle et une contraction des muscles lisses.

Hirundigénine C21H30O5

http://www.awl.ch/heilpflanzen/vincetoxicum_hirundinaria/schwalbenwurz.htm

Hancokinol : C30H50O

Hancokinol | C30H50O | CID 195707 - PubChem (nih.gov)

Autrefois, le dompte venin a été employé comme purgatif, vomitif et en friction contre les rhumatismes mais son utilisation a été abandonnée car elle pouvait entraîner plus de complications que de bénéfices. Malgré sa toxicité, le dompte venin entrait dans la composition d’un vin diurétique amer de la Charité. En Allemagne, le dompte venin a été à l’origine de fibres textiles à la place du lin.

Dans la mythologie grecque, le dompte venin fait partie des nombreuses plantes médicinales consacrées à Asclépios dieu de la médecine (Esculape en langue française), le ‘médecin irréprochable’, fils du dieu Apollon.

Asclépios, 🥇 Temple d’Asclépios ▷【Acropole d’Athènes BLOG】- TOUT ce que vous devez savoir (acropolisdeatenas.info)

A suivre : la Ciguë aquatique

Pour en savoir plus :

Georges Becker, Plantes toxiques, Edition Gründ, Paris, 1995

Frantisek Stary, Plantes médicinales, Edition Gründ, Paris 1992

Fleurs familières et méconnues du Massif central, Edition Debaisieux, Beaumont 2000

Guide de la flore de Haute-Loire tome 1, Edition Jeanne-d’Arc, Le Puy-en-Velay, 2008

Guide de la flore de Haute-Loire tome 2, Edition Jeanne-d’Arc, Le Puy-en-Velay, 2010

ANSES, Fiche d’information, Plantes toxiques en cas d’ingestion, Maison-Alfort 2021 (ANSES-Ft-Plantes-toxiques-ingestion-2021.pdf)

Bienvenue sur le site des plantes toxiques (toxiplante.fr)

Plantes Risque (plantes-risque.info)

Microsoft Word - PLANTES TOXIQUES_web*_txtFR.docx (plantentuinmeise.be)

Liste des Plante toxique - Encyclopédie - Conservation Nature (conservation-nature.fr)

Nom des plantes et des toxines sur votre moteur de recherches favori