Quelques plantes toxiques du Massif central Partie V : l’Hellébore fétide (Helleborus foetidus)

Publié par Jacques Bourgois, le 18 janvier 2024   330

Rien ne sert de courir ; il faut partir à point...
...Ma commère, il vous faut purger
Avec quatre grains d’ellébore.


Jean de la Fontaine (Le lièvre et la tortue - 1668)

Les Hellébores étaient connues depuis la nuit des temps pour guérir de la folie. Toujours vertes même en hiver, elles peuvent fleurir sous la neige. Mais rien qu'en entendant le nom d'Hellébore fétide, rien qu'en sentant l'odeur de ses feuilles, nous n'avons aucune envie d'en absorber et nous faisons bien car l'intégralité de la plante est très dangereuse.

Les Hellébores (ou Ellébores) sont connus depuis l’Antiquité, leur nom provient du grec ‘helleboros’. Dans la Rome impériale, ils portent le nom d’anticyricón et l’on croyait alors qu’ils pouvaient guérir de la folie : c’est de là que vient l’expression de l’époque « Mettre le cap sur Antycire » qui signifiait ‘donner des signes de folie’.

L’hellébore le plus répandu dans le Massif-central est l’hellébore fétide que l’on retrouve plutôt dans les bois plantés de chênes, les broussailles et endroits rocheux calcaires. Il est commun jusqu’à 1300 mètres d’altitude mais est absent des Bois Noirs et du Forez. C’est une plante rustique vivace de 30 à 60 cm de hauteur, à tige épaisse, très ramifiée et très feuillue vers le haut. Les feuilles persistantes sont découpées en éventail, coriaces, d’une couleur vert foncé et malodorantes lorsqu’elles sont froissées (d’où le nom de fétide). Les tiges mettent 1 à 3 années pour se développer, ensuite la hampe florale apparaît. Les nombreuses fleurs jaune vert en forme de clochette ont un liseré rouge en périphérie (floraison de janvier à avril). Elles sont toujours orientées vers le bas et sont donc protégées des intempéries, cette particularité fait que les hellébores peuvent fleurir sous la neige. Elles sont formées de 5 sépales pétaloïdes, apparaissent de janvier à avril et produisent une grande quantité de pollen récolté par les guêpes et les abeilles. Les fleurs ne fanent pas mais deviennent coriaces et 3 à 5 follicules remplis de graines se développent, ces dernières sont semées par les fourmis. L’hellébore fétide est également appelé Pied-de-griffon ou Rose-de-serpent.

Comme tous les hellébores, la plante est hautement toxique et surtout les racines. Des glucosides cardiaques (hélleborine, hélleboréïne), la ranunculine et la saponine sont les principaux responsables des effets toxiques en cas d’ingestion. Ils se manifestent par des irritations de la bouche et des lèvres, des troubles gastro-intestinaux et cardiaques. A doses élevées (70 grammes peuvent tuer un bœuf) ces toxines provoquent un refroidissement du corps, des vertiges, des convulsions et un arrêt cardiaque. Heureusement, les intoxications graves sont rares chez l’homme. Si les doses sont répétées, il y a accumulation des toxines dans l’organisme. La saponine qui est présente dans les feuilles, possède un pouvoir détergent marqué (comme dans la saponaire utilisée autrefois comme savon), cependant il est fortement déconseillé de se laver la peau avec des hellébores. En effet, dans les parties aériennes de la plante se trouve de la ranunculine, composé provoquant, au contact de la peau, des rougeurs, démangeaisons ; en cas d’ingestion de feuilles des troubles nerveux apparaissent (convulsion, paralysie totale ou partielle).

Ranunculin - Wikipedia

glycoside cardiaque – Dictionnaire libéral (tekportal.net)

Saponine (de-academic.com)

L’hellébore et la folie : Les hellébores sont connus depuis l’antiquité. Le nom ‘hellébore’ pourrait venir du terme ‘helebar’ d’un dialecte sémitique qui signifie : remède contre la folie. Dans la mythologie grecque, les Proétides (filles du roi Proétos) se croyant plus belles que la déesse Héra furent frappées de folie par cette dernière, elles furent guéries par le devin Mélampous au moyen de racines d’hellébore.

Camée romain « Le devin Melampous guérissant les Proétides »

Ces plantes ont ensuite été mentionnées par Hippocrate pour soigner diverses maladies comme la folie, les affections pulmonaires, humorales ou gynécologiques. Un extrait de son corpus mentionne « la folie provient de la bile qui fait gonfler le foie, la folie apparait lorsque ce dernier se déploie davantage contre l’esprit … on administrera alors cinq oboles (0,2 litre) d’ellébore qu’on donnera dans du vin blanc ».

Une autre citation provient de Jean de La Fontaine dans sa fable Le Lièvre et la Tortue : le lièvre pensant que la tortue avait l’esprit dérangé lui dit « Ma commère, il vous faut purger avec quatre grains d’ellébore ».

Quelle est la morale de la fable le lièvre et la tortue - Jean de la fontaine - Résumé de la fable le lièvre et la tortue :

Image : https://www.france-pittoresque.com

Phytothérapie : Au Moyen Age, les hellébores étaient utilisés en tant que vermifuge, contre le délire et la folie, leurs effets contre les maladies de peau (herpès, psoriasis) était également reconnus. L’hellébore fétide aurait également le pouvoir d’éloigner les serpents.

Langage des fleurs : l’hellébore fétide signifie « je ne vous aime pas », il servait alors à la Dame pour couper court aux avances de prétendants indésirables.

A suivre : le Bois Joli

Pour en savoir plus :

Georges Becker, Plantes toxiques, Edition Gründ, Paris, 1995

Frantisek Stary, Plantes médicinales, Edition Gründ, Paris 1992

Fleurs familières et méconnues du Massif central, Edition Debaisieux, Beaumont 2000

Guide de la flore de Haute-Loire tome 1, Edition Jeanne-d’Arc, Le Puy-en-Velay, 2008

Guide de la flore de Haute-Loire tome 2, Edition Jeanne-d’Arc, Le Puy-en-Velay, 2010

ANSES, Fiche d’information, Plantes toxiques en cas d’ingestion, Maison-Alfort 2021 (ANSES-Ft-Plantes-toxiques-ingestion-2021.pdf)

Bienvenue sur le site des plantes toxiques (toxiplante.fr)

Plantes Risque (plantes-risque.info)

Microsoft Word - PLANTES TOXIQUES_web*_txtFR.docx (plantentuinmeise.be)

Liste des Plante toxique - Encyclopédie - Conservation Nature (conservation-nature.fr)

Nom des plantes et des toxines sur votre moteur de recherches favori