Ma science en 180 secondes par Patrick

Publié par Julie Fortin, le 22 mai 2017   630

Xl rts17 ms 180 gd32

10 scientifiques ont relevé le défi de monter sur scène et de présenter leur science en 180 secondes mardi 16 mai 2017 lors de l'évènement Ramène ta Science.

Ils ont été accompagnés par deux comédiens professionnels, Isabelle et Nathaniel, pour la mise en scène du spectacle. Isabelle et Nathaniel leur ont également proposé des ateliers de théâtre ce qui leur a permis d'acquérir des techniques en communication orale et de gestion du trac. Les séances de préparation ont également permis aux scientifiques à mieux se connaître et à créer l'esprit de groupe.

Voici le texte de Patrick Ganster, Chercheur en génie des matériaux à l'École des mines de Saint-Étienne.

« Qui a vu dans la rue, le petit ver de terre, qui a vu dans la rue le petit verre tout nu !
Dans cette petite chansonnette, il y a certes .. ver et terre .. et je n’étudie pas pour autant les vers de terre !
J’étudie des verres .. que l’on veut mettre sous terre .. mais pas n’importe lesquels !
Les verres qui contiennent nos déchets nucléaires .. et ils ne sont pas tout vert ces verres ..
mais bon, il faut bien en faire quelque chose !
Je suis un spécialiste des verres .. la matière, celui qui nous sert à boire,
le matériau vitreux des pare-brise, celui des cathédrales.
En ce moment, j’étudie des verres qui pourraient servir à coller les céramiques
qui rendront parfaitement étanches les colis de déchets nucléaires.
Imaginez une boîte de conserve qui contient des petits pois
que l’on veut enterrer à 500 mètres de profondeur pendant des milliers d’années ..
Après autant d’années, il y a des chances que mes petits pois perdent leur jus
et qu’on les retrouve fossilisés.
Et le jus de petit pois, les vers de terre .. ils n’aiment pas trop !
Pour éviter cela, je prends une céramique qui ne se dégrade pas au contact de l’eau,
j’en fais une gélule que je dois coller pour enfermer ma boîte de conserve
Pour coller une céramique, c’est presque simple .. il faut utiliser une bonne colle !
Je mets du sable sur une face, je referme et je mets au four .. la sable va fondre pour devenir du verre et tout est collé .. ok, jusque là vous me suivez ?
Bon le problème, c’est que si je chauffe un peu trop je vais faire fondre ma boîte de conserve :-)
Je m’y prends autrement en fait, j’assemble tout de cette façon ..

Je prends ma coquille de céramique, je mets ma boîte dedans,
je mets du sable pour faire un joint, je referme et j’utilise un canon à micro-onde pour faire fondre le sable qui va devenir du verre
et ma boîte de conserve ne fondra pas .. et le tour est joué !!
Et dans des milliers d’années, on pourra encore chanter !
Qui a vu dans la rue, le petit ver de terre, qui a vu dans la rue le petit verre tout nu ! »

Qui est Patrick ?

Spécialiste du verre, il explore ses moindres failles, il teste ses capacités de résistance dans différentes applications industrielles.