Ma science en 180 secondes par Émilie

Publié par Julie Fortin, le 22 mai 2017   420

Xl rts17 ms 180 gd32

10 scientifiques ont relevé le défi de monter sur scène et de présenter leur science en 180 secondes mardi 16 mai 2017 lors de l'évènement Ramène ta Science.

Ils ont été accompagnés par deux comédiens professionnels, Isabelle et Nathaniel, pour la mise en scène du spectacle. Isabelle et Nathaniel leur ont également proposé des ateliers de théâtre ce qui leur a permis d'acquérir des techniques en communication orale et de gestion du trac. Les séances de préparation ont également permis aux scientifiques à mieux se connaître et à créer l'esprit de groupe.


Voici le texte de Émilie Babuin, doctorante en sciences de l’information et de la communication et en didactique des sciences à l’Université Claude Bernard Lyon 1

« Encore un meurtre, ici même à la cité du design!
Seule je n'arriverai pas à résoudre cette affaire, c'est pourquoi, je vais avoir besoin de l'aide de mes acolytes. Mais le temps nous est compté, nous n'aurons que 3 min chacun pour faire parlé les indices. Alors n'attendons plus et démarrons l'enquête. Top Chrono!
En tentant de résoudre ce meurtre vous allez le voir, nous allons vous parler de sciences et de techniques.

Alors là, tout de suite, je vous sens un peu sceptique, je vais donc prendre un exemple pour éclairer mon raisonnement. Qui dit crime, dit souvent sang. Qui dit sang, dit ADN. Qui dit ADN dit empreinte génétique permettant d'identifier la victime voire le coupable. CQFD! Vous avez bien mobilisé une connaissance dans un domaine scientifique la biologie pour résoudre un crime et le tout de façon assez logique et spontanée.


Les experts, les spécialistes scientifiques qui sont ici aujourd'hui vont mobiliser leurs connaissances et leurs savoir faire pour essayer de trouver qui a commis ce crime pourquoi et comment. Mais de quelle type de sciences parlons-nous? Plutôt la physique, la chimie, la biologie. C'est à dire les sciences dites « dures » ou expérimentales, oui bien sur. Mais il existe également un autre type de sciences les sciences humaines et sociales qui vous allez le voir nous aiderons dans notre enquête. En effet, des disciplines comme l'histoire, la linguistique, la psychologie, la géographie et bien d'autres encore ont leurs places dans une investigation criminelle. Une scène de crime nous permet donc de balayer très largement les sciences avec 1 ou plutôt 2 grand S, un au début et un à la fin!

C'est donc sur la base de ce constat que j'ai conçu, dans le cadre de ma thèse, un dispositif de recueil de données. J'invite non plus des spécialistes, mais bien vous le grand public à résoudre un meurtre, par petits groupes et à mettre en récit le déroulé des faits criminels. En étudiant vos productions ainsi que vos échanges oraux, j'accèderai aux connaissances et aux représentations que vous avez des sciences et des techniques. Êtes-vous fasciné? Curieux? Confiant? Sceptique? Angoissé? vis à vis des potentialités scientifiques et techniques de notre temps.
À quoi cela va-t-il me servir me direz-vous ?

À aider à dresser un état des lieux de comment le grand public se positionne vis à vis des sciences et des techniques. Pour permettre à d'autres chercheurs, politiques, médiateurs culturels,... de s'appuyer sur ces travaux pour trouver des moyens, des outils, des façons pour réconcilier, ré-enchanter les rapports entre science et société. À l'instar d'événements culturels tout public comme Ramène ta Science, qui nous permettent de nous rencontrer et d'échanger. »

Qui est Émilie ?

Elle invite le public à résoudre l’énigme d’une scène de crime fictive, elle note, observe et analyse ensuite leurs échanges.